Téléphoner ou voyager au Senegal, un casse- tête pour la diaspora Senegalaise !


Téléphoner au Senegal coûte excessivement cher. Voyager au Senegal n’est pas toujours à la portée de tous les dignes fils du pays éparpillés dans la diaspora et particulèrement, ceux qui se réveillent au pays de l’oncle Sam.

Pourquoi à l’heure où la téléphonie est pratiquement gratuite, téléphoner au Senegal à partir de l’étranger, coûte énormément cher ?

Où se situe la responsabilité ?
Au niveau gouvernemental ou du côté des compagnies, (de surcroît et paradoxalement) toutes étrangères, Orange, Tigo, Sudatel ?

Comment un domaine aussi névralgique, aussi sensible que la communication, reste sous le contrôle des sociétés ou des puissances étrangères?

Est ce le coût exorbitant tiré de la vente de la 4 G par l’état qui explique cet état de fait ?

De même que dans le domaine aéroportuaire, pourquoi les taxes appliquées sur les tickets d’avion, sont supérieures au tarif du ticket même ?

Voilà à mon sens, autant de questions, susceptibles de nous éclairer sur un fait inadmissible, intolérable et pour lequel les victimes de même que les coupables ferment leur yeux.

En effet, nous avons cherché à cerner les raisons pour justifier cette cherté. Nous avons essayé de situer les responsabilités afin de pouvoir défendre notre cause auprès de l’interlocuteur.
Nos investigations nous mènent à la conclusion suivante: l’Etat du Senegal et son système de taxation appliqué sur les transactions aéroportuaires et sur les appels entrants, entre autres motifs , justifient cette absurdité. Et l’illustration la plus éloquente et la plus parfaite reste celle que j’ai vécue avec la plus grande compagnie de télécommunication américaine en l’occurrence Verizon. Une compagnie qui officie dans le domaine de la téléphonie, de l’Internet et des médias. Le numéro un aux USA !

A LIRE AUSSI  Les mauvaises conditions d’accueil des sénégalais dans les consulats ou ambassades – Par Birome Holo BA

AU fait à quelques jours de la tabaski, j’avais signé un contrat avec cette société et ajouter à mon plan, la possibilité d’appeler mon pays, de m’entretenir quotidiennement avec mes chèrs à un coup très raisonnable. Le deal est acquis, le téléphone est disponible et j’ai commencé à effectuer mes appels….Mais voilà que le téléphone est déconnecté et restreint à l’international. La raison ? Le Senegal ne fait pas partie des pays listés pour ce plan. Peut être même le seul pays de l’Afrique de l’ouest à ne pas y figurer ? Inutile de chercher les raisons ! La cherté, les taxes !
Si, une compagnie aussi puissante que Verizon éprouve des difficultés pour supporter le coût à plus forte raison, nous autres petits gorgorlus et qui ne cherchent qu’à conserver le cordon ombilical qui nous lie à notre chère patrie. C’est triste et c’est grave…..something needs to be done !

Le president de la république nous avait promis de lever les taxes appliquées sur les appels venant de l’étranger, rien n’est fait!
Le President de la république nous avait promis de revoir les taxes aéroportuaires, rien n’est fait !
Le President de la république a hypothéqué notre système de communication aux étrangers… Il l’a hérité ainsi, ok ! Mais peut bien y remédier !
Le President de la république a fait de la destination Senegal, l’une des plus chères au monde, par la hausse des taxes et la vente de la licence d’exploitation, à titre d’ exemple la 4 G a coûté trop chère à son acquéreur !

A LIRE AUSSI  La relance de SUNEOR : une simple cession ne suffit pas

Enfin, j’interpelle les associations de consommateurs du Senegal en leur rappelant que la Défense des intérêts des consommateurs et dans tous les domaines, reste l’objectif principal de leur organisation, mais pas de signer des pactes avec le diable !

Aux autorités de la république, en tête le President, je veux simplement leur rappeler que les dignes fils de la diaspora, n’ont que ces deux secteurs( téléphonie, airport) pour se rapprocher de leur famille respective et le fait de les contraindre à s’en éloigner, relève d’une injustice. Reversez l’argent du coût de la transaction provenant de la vente et l’exploitation de la 4 G, par exemple, dans le secteur, sous forme de subvention et arrêter les taxes sur les appels venant de l’étranger.
Nous dépensons dix fois plus que le sénégalais qui nous appelle du Senegal que si nous appelons. Autrement dit, avec deux cents francs cfa, on peut joindre son correspond des USA. Alors que pour joindre le senegal nous devons dépenser au minimum cinq dollars.

 

Madere Fall
CPASA
USA

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.