Cession des parts de Petro Tim à BP – Le groupe PETROTEAM Monde s’indigne et parle de hold up légalisé


Le groupe PETRO-TEAM monde, interloqué par la nouvelle qui vient de paraitre et relayée dans la presse, relativement à la décision du groupe Timis corporation de rétrocéder les 25% de part, à lui concédés de manière fort nébuleuse par le gouvernement du Sénégal, au groupe pétrolier British Petroleum (BP) dans l’exploitation de nos hydrocarbures, des sites St Louis profond et Kayar offshore, tient à exprimer à l’endroit de l’opinion sénégalaise toute son indignation, et par-delà, sa ferme volonté de matérialiser sa réprobation devant ce qui semble être un hold up légalisé.
En effet, n’étant pas parvenu à édifier le peuple sénégalais sur le caractère légal du procédé par lequel la société Pétrotim Ltd, puis la dénommée Timis corporation et, enfin, Kosmos Energy ont pu tour à tour bénéficier de l’attribution de ces gisements pétro-gaziers, le gouvernement, sans avoir jamais fait valoir son droit de préemption, autorise à nouveau cette opération de rétrocession en faveur du groupe pétrolier britannique, dans une précipitation qui frise le sauve-qui-peut de brigands, pris la main dans le pot de confiture.
Comment ne pas subodorer une supercherie institutionnalisée, au moyen de décrets présidentiels, contresignés par le premier ministre d’alors, Monsieur Abdoul Mbaye ? Lequel premier ministre, une fois informé du caractère fallacieux de la lettre de présentation du ministre des industries et des mines, au conseil des ministres au sein duquel le décret d’attribution fût adopté, s’ était saisi du président de la république, en date du 19 Décembre 2016. Lettre demeurée, jusqu’ici sans suite, nonobstant les élucubrations feintes, au mieux des élucubrations emberlificotées, en guise de réponse par les officiels (Premier ministre et ministre des industries et des Mines).
Au demeurant, Nous, groupe PETRO-TEAM, n’entendons pas laisser passer ce qui ressemble à une entreprise de brigandage légalisé, orchestrée sciemment et intentionnellement par le gouvernement du Sénégal. Dès lors, nous invitons le peuple sénégalais à se mobiliser pour exiger que la lumière soit faite sur toutes ces péripéties, du moins occultes, sinon opaques concernant l’attribution desdits gisements pétro-gaziers, propriété exclusive des sénégalais.
Sous ce rapport, le groupe PETRO-TEAM entend prendre toutes les initiatives, aux côtés de toutes les forces vives de la société sénégalaise, partis politiques, syndicats et mouvements citoyens, pour accentuer la pression par toutes les voies légales et autorisées pour que le peuple sénégalais soit rétabli dans ses droits, au terme de cette entreprise de prévarication spoliatrice des ressources du peuple sénégalais.
Enfin, nous nous joindrons à toute initiative citoyenne, d’où qu’elle vienne, visant à porter la lumière sur cette nébuleuse à nulle autre pareille dans l’histoire du Sénégal.

A LIRE AUSSI  Samuel SARR, le nouveau sherpa de Macky, mis à disposition par le PDS

LE GROUPE PETRO-TEAM MOND

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.