Scrutin Legislatif 2017: Avis Aux Patriotes! Par Makkane


Scrutin Legislatif 2017: Avis Aux Patriotes!  Par Makkane

Les législatives de juillet 2017 ont ceci de très particulier, elles seront indexées à la vision du Président de la République, qui mobiliseront les sénégalais sur la direction imprimée à la Nation par le Chef de l’Etat.
En plus de la majorité politique qu’elles vont dégager, elles porteront le quitus moral ou créeront un hiatus social dans la marche générale du pays.
Le Président Macky Sall a entrepris de réformer les esprits à travers le Plan Sénégal Emergent qui va au-delà des joutes électorales et dépasse le jeu partisan.
Les nombreuses réalisations faites dans tous les secteurs de la vie nationale et le caractère inédit du saut qualitatif opéré en net progrès economique, devraient suffire pour conférer une majorité présidentielle confortable.
Mais un peuple, c’est aussi ses avatars psychologiques et émotionnels, il est toujours aisé pour les démagogues d’entrainer des citoyens qui sont de bonne foi par la rhétorique politicienne, populiste, irréaliste.
Une bonne partie de notre électorat est portée vers la contestation, comme c’est le cas dans beaucoup de pays à faibles revenus; l’empressement à entrevoir le bout du tunnel étant la règle dans l’appréciation de la situation politique.
La figure du candidat député comptera dans le vote du citoyen, certes, du fait de la proximité et la communication directe, mais c’est l’effet ” Actions du Président” qui influencera le plus les électeurs au cours de ce scrutin du 30 juillet.
Ce n’est pas un hasard si les alliés de la mouvance presidentielle, ont de manière généreuse reposé leur confiance sur la personne du Président Macky Sall pour la gestion et l’équilibrage des listes de Benno Bokk Yaakaar, une coalition de partis idéologiquement divergents qui a vécu le plus longtemps dans l’histoire du Sénégal.
Nous voici donc, à la croisée des chemins. Notre peuple ayant son destin en main, les patriotes de tous bords doivent se serrer les coudes, affermissant les rangs pour empêcher le recul catastrophique de notre dynamique de progrès.
Les besoins réclamés par les populations sont en train d’être exécutés, les privilèges proclamés par les élites politiques sont en voie de disparition.
Les hommes d’appareil et leurs chapelles politiques se sclérosent lorsqu’elles ne cadrent pas avec les aspirations des populations.
Le constat d’échec des combinaisons multiples d’opposants qui aspirent à la bonne place sur les listes, prouve assez que leurs préoccupations sont très éloignées des aspirations de nos populations.
Ils ne feront pas le geste digne de ralliement à la seule cause qui vaille le combat, loin s’en faut, ils joueront leur va-tout. Même à s’allier avec les forces les plus obscures du monde au prix de sacrifier la paix et la stabilité du Sénégal.
La devise de la FEANF devient si urgent chez nous qu’il faudra la rappeler:
“Si tous les enfants de Patrie venaient par leurs mains rassemblées, boucher les trous du canari troué, le PAYS serait sauvé!”
Le nombre exagéré de quarante cinq listes émanant de partis et coalitions de partis a confirmé la vitalité de l’expression des libertés democratiques;en même temps que cela appelle à la nécessité d’assainir le suffrage universel du fait d’une anarchie organisationnelle des acteurs qui impacte les contribuables.
L’éclatement des groupes, outre qu’il obscurcie le débat démocratique, donne lieu à des tiraillements passionnés et subjectifs, coûte cher à l’Etat.
Sans doute, l’Assemblée issue du scrutin de 2012, avec ses limites liées à sa diversité organique, a eu le mérite d’asseoir une stabilité enviée à notre pays et d’accompagner loyalement le Président de la République dans sa vision de la renaissance nationale.
La minorité tapageuse de l’opposition n’a pas d’alternative crédible à proposer en face du PSE, elle est plutôt soucieuse de freiner sinon de ralentir cet élan progressiste enclenché par le Gouvernement avec l’appui de cette large et cohérente base politique que constitue Benno Bokk Yakaar.
Gagner largement le prochain scrutin du 30 juillet 2017 devient alors un impératif patriotique pour tous ceux qui ont à cœur la poursuite des choix pertinents d’un peuple libre.
Les appétits et turpitudes des nouveaux experts du pétrole et gaz non encore produits; les procès d’intention et les provocations d’une nouvelle race de mercenaires qui se faufilent et infiltrent les partis légalement constitués sont autant de raison pour nous de sévir contre les délinquants antinationaux.
La belle formule du Chef de l’Etat, le Président Macky Sall:”UN SENEGAL de TOUS, un SENEGAL pour TOUS ” fait appel à une nouvelle posture citoyenne d’alerte et rigueur.
Nous avons la certitude que le sentiment patriotique qui anime tous les membres de la Coalition, qu’ils soient investis ou pas, feront face aux ambitions néfastes des gaspilleurs déjà testés dans leurs forfaitures.
Pour une large victoire du camp patriotique, unissons-nous contre le retour des champions de la surfacturation, du gâchis et la démagogie.
MAKKANE
Porte-Parole
DSE/APR/USA

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.