Élections Législatives 2017 Listes De La Coalition Bby: Investitures Aux Aspects Clivants


Élections Législatives 2017 Listes De La Coalition Bby: Investitures Aux Aspects Clivants

Hélas, les listes nationales et départementales, confectionnées par le président de la coalition BBY, laissent présager des investitures aux aspects clivants. En fait, les différents choix du leader de la coalition présidentielle, n’ont pas répondu, du moins en partie, aux attentes; ils devraient se faire sur des critères rigoureux de sélections qui s’imposent comme une logique, en référence aux talents en politique et aux engagements des candidats dans les formations politiques respectives.
En analysant objectivement, avec un esprit critique, toutes les listes nationales et départementales, la diaspora incluse bien sûr, l’on constate aisément qu’avec le procédé utilisé par le président de la coalition BBY, la démocratie ne s’est pas exprimée librement, elle a été évincée, prisonnière de son habitus morbide qui l’a privée de sa conscience. En plus, les investitures ne connaissent pas les arrangements qui ne rendent pas service à la coalition, le monde politique est complexe donc imprévisible, alors toute décision unilatérale et capricieuse, aura des conséquences fâcheuses au sortir des résultats du scrutin. En tout état de cause, c’est bien cette oligarchie qui a enseveli à tort les listes convergentes attendues par la coalition au pouvoir.
Aussi, il faut avoir le courage politique de ses idées, le président de la coalition n’a pas pris en compte certaines constantes qui fixent les positions politiques des uns et des autres aux niveaux des bases respectives. L’autre aspect de la fissure ouverte par le leader, il a investi dans certaines zones ceux qui ne peuvent pas porter les valeurs de la formation au pouvoir, encore moins celles de la coalition BBY.
Pourtant, ces élections législatives ont des enjeux incommensurables sur la prochaine présidentielle, paradoxalement le président a choisi des candidats qui n’ont pas les cartes qui gagnent démocratiquement les spectres où ils vont battre campagne.
En effet, le leader de la coalition BBY est sensé comprendre que des investitures, sans indulgence excessive dans ses choix, pour une compétition électorale majeure, aussi importante, doivent être en parfaite harmonie avec les réalités des bases. C’est une règle de l’évidence applicable dans la confection des listes de la coalition BBY.
Au finish, le peuple sénégalais est souverain, il est le seul juge qui a la responsabilité de choisir à sa guise la couleur de l’hémicycle à la prochaine législature.
HAMADOU AMAR/APR/ NY/USA

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.