Une défaite de l’Apr est possible dans le département de Matam


Après la publication officielle des listes en vue des Législatives, les voix de contestation se lèvent pour exprimer leur déception.
A commencer dans les Agnam, fief du griot de Macky, l’investiture de Coumba Hamidou Dème a choqué toutes les femmes du Bosséa car, disent-elles, c’est un manque de considération à l’égard des autres femmes. Cette dame a déjà siégé à l’Assemblée pendant 5 ans et n’a jamais pipé un mot pour défendre les intérêts de sa population.
A Thilogne, aucun leader apériste n’est investi sur les listes. Ce qui est inadmissible de la part des militants, car ils disent ne pas comprendre, après les efforts consentis et les sacrifices fournis permettant à l’Apr de gagner toutes les élections à Thilogne depuis que Macky est au pouvoir. Très frustrés, les militants de cette formation considèrent que c’est un manque de respect et de considération à leur égard et risquent de réagir négativement.
A Dabia et Kobilo, Peinda Thimbo, une dame de fer, Maoïste de formation, investie sur la liste départementale de «Oser l’avenir» va défier certainement le ministre Yaya Abdoul Kane et poulain de Farba Ngom pour remporter les élections avec brio.
A Bokidiawé, les partisans de Kalidou Wagué, maire de cette commune, apprécient mal que leur leader soit investi comme suppléant et pourtant ce dernier a financièrement contribué à hauteur de beaucoup de millions lors de la campagne de Macky en 2012.
A Doumga Ouro Alpha, Elimane Fall, leader du mouvement Pellital et tête de liste départementale de Matam de la coalition de l’ancien Premier ministre Abdoul Mbaye, a déjà balisé le terrain pour confirmer une victoire éclatante après un succès des Locales de 2014.
A Dandé Mayo de Samba Farba Diewou, les vagues de contestation se multiplient de jour en jour. Ces population qui se disent oubliées n’ont pas manqué d’organiser récemment un rassemblement pour demander de l’électricité et plus de considération et comptent faire le pire si rien n’est fait d’ici les élections.
A Nguidjilogne, Sada Ndiaye, maire de cette commune et investi sur la liste de la coalition gagnante de maître Wade, bénéficie d’une affection profonde de cette population pour avoir fait énormément de choses pour cette commune. C’est pourquoi, en guise de reconnaissance, la population compte lui apporter un soutien favorable afin de battre l’Apr.
Dans la commune de Nabadji, les partisans de Abdoulaye Sally Sall affichent une déception et promettent de prendre leurs responsabilités.
A Ourossogui, malgré l’investiture de Moussa Bocar Thiam, la population estime que sa position ne lui donne aucune chance de passer, tandis que les Apéristes de la capitale économique du Fouta crient au ras-le-bol et se disent être lésés au profit d’un allié.
Voilà autant de raisons ou d’indices qui vont aboutir certainement à une défaite de la liste de Benno bokk yaakaar.
Daouda MBOW
  Coordonnateur départemental
du mouvement And dollel Khalifa Sall de Matam

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.