Le devoir de nous en dire plus…Amadou Tidiane WONE


Le devoir de nous en dire plus…Amadou Tidiane WONE

À la Une de , site internet d’informations, un gros pavé vient d’être jeté dans la mare. Ainsi, et selon Monsieur le Ministre Conseiller Spécial en charge de la communication du Président de la République El Hadj Hamidou KASSE, il y aurait une lettre de l’Emir du Qatar au sujet de ce qu’il est convenu d’appeler désormais l’affaire Karim WADE. Ce qui n’est donc plus un secret d’Etat vient de tomber dans le domaine public. En conséquence, les militants de la démocratie dans notre pays doivent exiger la publication de cette lettre sans attendre. Les questions qui nous interpellent à ce sujet sont les suivantes:

Que dit la lettre de l’Emir du Qatar?
Quelles arguments, juridiques et moraux, y ont été développés pour convaincre le Président de la République, là où tous les Chefs religieux et autorités morales du Sénégal n’auront, manifestement, pas réussi à obtenir la mansuétude présidentielle?
Quels engagements, explicites ou implicites, auraient été pris par les différentes parties au dossier pour obtenir la “grâce” présidentielle et l’organisation du départ et du séjour de Karim Wade à Doha?
De quel droit d’ingérence s’est prévalu l’Emir du Qatar pour ramer à contre-courant d’une décision de la Justice de notre pays fut-ce en sollicitant une grâce?
Je suis personnellement et, en tant que citoyen sénégalais, en droit d’ attendre des autorités de la République des informations, dans la transparence la plus totale, sur un dossier qui aura coûté cher au contribuable sénégalais et mobilisé les énergies des services publics de l’Etat pendant plusieurs années. À quelles fins?

A LIRE AUSSI  Macky SALL ou la politique du charcutier

Nous avons un besoin impératif de savoir! Les autorités ont le devoir impérieux de nous en dire plus.

Amadou Tidiane WONE

woneamadoutidiane@gmail.com

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.