Vers 2019: Macky, Karim Et Khalifa


Vers 2019: Macky, Karim Et Khalifa

Le cas de Wade-fils est pointillé d’interrogations. Car, après avoir recouvré la liberté, nous avons l’impression qu’il lui est impossible de remettre pied ( par les temps qui courent ) au Sénégal. Quel pourrait être le contenu des conditionnalités de sa libération, surtout avec la précipitation dans laquelle, il a été engouffré dans un jet privé pour Doha ( Qatar ) ? That is the question, clament les Anglais au bord de La Manche.

Quant au Maire de Dakar — entendons Khalifa Sall — devenu député et dont le pouvoir ne souhaiterait pas voir diriger un Groupe Parlementaire, purgeant toujours une détention préventive inexpliquée, voilà un homme qui fait vraiment peur au régime en place.

Si non, comment peut-on prendre dans sa conscience républicaine, la responsabilité face aux valeurs démocratiques et sur le plan international, la garde dans les geôles de Rebeuss, d’un homme d’ Etat jouissant d’une carte de visite aussi honorable que fabuleuse ? Maire de la capitale Dakar, Député et légitimement Président de Groupe parlementaire.

Evidemment, l’histoire nous a démontré que notre ” Lion ” National n’a jamais souhaité affronter un sérieux adversaire. Raison pour laquelle, pour voguer tranquillement dans ses eaux présidentielles, toutes les plumes d’alors jugées acerbes, virulentes et sarcastiques à son égard, ont été enrôlées à ses côtés. Un charme financier et matériel, des prébendes et autres strapontins ont eu le dessus sur la grandeur humaine de ces journalistes. Les cas de ces confrères devenus gouvernementaux, et, ne passant jamais inaperçus ne nous démentiront pas. Suivez notre regard !

A LIRE AUSSI  47 listes d’illusions, de prétention et d’arrogance

Face à cette grande bataille politique, le premier de tous les citoyens de notre terroir, préfère tenir à distance — en exilant ou emprisonnant — ces potentiels adversaires qui pourraient sérieusement l’ébranler au soir d’une journée de 2019. D’ailleurs, est-ce que la tête de liste de MTS ( Manko Taxawu Sénégal ) ne sera pas condamné à une peine d’emprisonnement, anéantissant de fait, une possibilité de candidature présidentielle ?

En tous cas, avec de tels dirigeants, attendons-nous à tout.

Elhadj Yvon Mbaye
Journaliste-formateur Tel : 77 179 19 38

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.