Finalement : « ila NDiass! »


S’il est un moment de communion intense et de large consensus que nous ne devons, à aucune condition rater, c’est le temps de l’inauguration du nouvel aéroport international de notre pays. Toutes les polémiques sur son mode de financement, sur sa paternité, sur son homonymie, sur les tarifs du péage et sur les emplois en péril à l’ancien aéroport devraient prendre un temps d’arrêt. Non parce qu’elles ne sont pas importantes ou les faits inexistants. Mais prenons juste un moment de profonde cohésion nationale, en prières pour cette nouvelle infrastructure qui nous appartient désormais à chacun un peu.

Étant entendu que les plus grandes infrastructures du monde sont nées sur fond de polémiques passionnées, nous pouvons croire que l’AIBD est né sous de beaux auspices!

Cependant il est des moments, et des raisons, qui forcent le silence méditatif et l’appel au Tout-Puissant et à Toute Sa Puissance. Qu’il Lui plaise de bénir ce nouveau lieu de départ et d’arrivée de nos plus proches car, on a toujours, chacun, quelqu’un qui part ou qui revient. À moins d’en partir et d’y revenir.

Alors tous ensemble, du tréfonds de nos cœurs solidaires, chantons en chœur: bon décollage AIBD! Sous la protection divine! Tout le reste peut atterrir le temps de ce décollage !

A LIRE AUSSI  La crise de la démocratie sénégalaise

Yalla na jamm yagg!

Amadou Tidiane WONE
woneamadoutidiane@gmail.com

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.